Abstract

Cet essai présente la violence conjugale comme un enjeu de droit privé et de droit public, comme une problématique qui se situe au confluent de ces deux catégories considérées comme mutuellement exclusives. L'évolution de la perception de I'homosexualité en droit public a transformé notre idée du couple en droit privé. Ceci remet en question notre façon de penser le couple, les individus qui le composent et la violence qui s'y produit.

Original languageUndefined/Unknown
JournalAll Faculty Publications
Publication statusPublished - Jan 1 2009

Cite this